Catégories
Conseils municipaux Non classé

Retour sur le conseil municipal du 29 septembre 2021

Conseil de rentrée, bien chargé !

Avant de procéder à l’étude des points à l’ordre du jour, M. le Maire a, comme à son habitude, eu un long propos introductif.
Celui-ci a longuement évoqué les actions de la municipalité suite au décès d’Ibrahima (courrier au Président de la République par exemple). Estimant que l’heure était au recueillement, nous avons fait la demande d’un échange ultérieur sur les politiques de sûreté et de prévention, ce que la municipalité a accepté.
L’incendie de la rue Romain-Rolland a également été abordé.

Parmi les points soumis à l’ordre du jour :

1) Diverses modifications du budget 2021 liées à des perceptions de subventions et des travaux divers (réfection du parking incendié, chaufferie d’Ostermeyer/Langevin, etc.).

→ Elles n’appelaient pas de commentaires et ont été approuvées.

2) Plusieurs votes liés à la construction d’une centrale de géothermie

Cette centrale, partagée avec Pantin et le Pré-Saint-Gervais, aura pour but de chauffer les bâtiments publics et les logements modestes, pour anticiper les fluctuations du prix du gaz notamment, et passer à un mix énergétique 70% géothermie /30% gaz (contre 100% gaz aujourd’hui). La gestion en sera confiée à une structure publique (une SPL) où siégeront des représentants de la Ville.

→ Ce projet construit sur l’initiative du SIPEREC paraît très intéressant et fera l’objet d’un suivi très attentif de notre groupe, notamment sur ses impacts réels.

3) La rétrocession d’un local commercial préempté par la mairie afin de soutenir un projet porté par des commerçants locaux.

Cette opération a demandé un important travail des services mais a été réalisée à coût zéro pour la municipalité.

→ Nous avons interpellé la mairie sur la nécessité de réitérer au maximum cette démarche de préemption de locaux commerciaux que nous appelons de nos vœux depuis longtemps et dont on peut s’étonner qu’elle n’ait jamais été mise en œuvre auparavant.

4) Approbation du projet “Bourses étudiantes” issu du budget participatif.

Nous avons tenu à questionner la démarche du budget participatif telle que mise en place aux Lilas. La démocratie participative vigoureusement défendue par le Printemps lilasien, ce n’est pas un appel à projets et une mise en concurrence. C’est une démarche qui se fonde sur l’intelligence collective, qui invite les habitants à travailler ensemble et dans la durée, qui passe par la formation, les débats, la co-élaboration des projets et l’engagement partagé dans leur mise en œuvre.

5) Travaux des abords de la sortie de métro Mairie des Lilas par la Ville au lieu de la RATP

Cela permettra à la Ville de réaliser les aménagements qu’elle souhaite. Nous étions intervenus sur ce sujet lors du précédent conseil municipal.

Bientôt viendra le sujet de la sortie de métro Serge Gainsbourg : nous y serons particulièrement attentifs.

6) Recrutement de contractuels sur des postes publics

→ Dans un souci de vigilance, nous questionnons régulièrement la municipalité sur la récurrence du recours aux contractuels qui n’est pas la règle et ne doit jamais devenir la règle. Il semblerait que les secteurs professionnels en tension n’attirent plus avec le statut public (nécessité de passer le concours, grilles salariales basses).

7) Tarif du festival Gisèle Halimi

→ Nous fait la demande qu’une rue porte le nom de Gisèle Halimi, ce qui permettra de l’inscrire dans la ville de manière plus pérenne encore qu’un festival.

7) Charte d’installation et d’exploitation des terrasses

Il s’agit de permettre le maintien des terrasses temporaires qui ont été mises en place pendant la crise sanitaire.

→ Nous sommes favorables à cette démarche même si la charte paraît, à certains égards, très (trop ?) contraignante. Nous avons souligné la nécessité d’accompagner les établissements vers la plus grande végétalisation possible des terrasses. Et nous avons profité de ce point pour inviter la municipalité à être beaucoup plus ambitieuse qu’elle ne l’est en matière de végétalisation de la ville.